hémitropie

hémitropie [ emitrɔpi ] n. f.
• 1801; de hémi- et -tropie
Minér. Groupement régulier de cristaux de même forme et de même nature ( macle) dans lequel deux cristaux s'accolent suivant une face commune après rotation de l'un d'eux (1800 ou 600) autour d'un axe perpendiculaire ou parallèle à cette face; caractère des cristaux ainsi groupés. Hémitropie du gypse, de la pyrite.

hémitropie nom féminin Mode d'association de cristaux identiques.

⇒HÉMITROPIE, subst. fém.
MINÉR. Particularité des cristaux constitués par deux moitiés réunies ensemble régulièrement, mais en sens inverse de leur position normale, comme si l'une avait fait une demi-rotation sur l'autre (d'apr. DUVAL 1959, s.v. hémitrope). D'après Mallard, la symétrie cubique de la blende n'est qu'apparente et cette espèce serait formée par des hémitropies submicroscopiques (LAPPARENT, Minér., 1899, p. 577).
REM. Hémitrope, adj. [En parlant d'un cristal] Caractérisé par l'hémitropie. Cristaux hémitropes. C'est la macle dite en fer de lance (fig. 516), qu'on peut expliquer si l'on admet qu'un cristal, terminé de part et d'autre du plan médian parallèle à g1 par des faces très courbes, correspondant à p, a3, e1, soit devenu hémitrope par rotation autour d'un axe normal à a 1/2 (LAPPARENT, Minér., 1899p. 528).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1801 (, Traité de minér., t. 1, p. 106). Composé des élém. hémi- et -trope et du suff. -ie.

hémitropie [emitʀɔpi] n. f.
ÉTYM. 1801, Hauÿ; de hémi-, et -tropie.
Minér. Groupement régulier de cristaux de même forme et de même nature ( Macle) dans lequel deux cristaux s'accolent suivant une face commune après rotation de l'un d'eux (180° ou 60°) autour d'un axe perpendiculaire ou parallèle à cette face; structure de tels cristaux. || Axe d'hémitropie. || L'hémitropie du gypse, de la pyrite.
DÉR. Hémitrope.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hemitropīe — (griech.), s. Kristall (Zwillinge) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Hemitropie — (grch.), Halbwendung; hemitrōpisch, halbgewendet, von Zwillingskristallen, die durch Drehung der einen Hälfte um 180° zu einfachen Kristallen werden …   Kleines Konversations-Lexikon

  • hémitropie — (é mi tro pie) s. f. Terme de minéralogie. Cristallisation qui produit les cristaux hémitropes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • -trope — trope, tropie, tropisme ♦ Éléments, du gr. tropos « tour, direction », de trepein « tourner » : allotropie, héliotrope, isotrope, somatotrope, zootrope. trope, tropie, tropisme, tropo . éléments, du gr. tropos, tour, manière, direction ; de… …   Encyclopédie Universelle

  • Figur (Geometrie) — Dieser Artikel oder Abschnitt bedarf einer Überarbeitung. Näheres ist auf der Diskussionsseite angegeben. Hilf mit, ihn zu verbessern, und entferne anschließend diese Markierung. Eine geometrische Figur oder Form ist eine zusammenhängende… …   Deutsch Wikipedia

  • Figur (Mathematik) — Dieser Artikel oder Abschnitt bedarf einer Überarbeitung. Näheres ist auf der Diskussionsseite angegeben. Hilf mit, ihn zu verbessern, und entferne anschließend diese Markierung. Eine geometrische Figur oder Form ist eine zusammenhängende… …   Deutsch Wikipedia

  • hémitrope — [emitʀɔp] adj. ÉTYM. 1801; de hémitropie. ❖ ♦ Minér. Se dit des cristaux présentant les caractères de l hémitropie …   Encyclopédie Universelle

  • cristal — cristal, aux [ kristal, o ] n. m. • 1080; lat. crystallis, gr. krustallos « glace » 1 ♦ Minéral naturel transparent et dur (semblable à la glace); spécialt Quartz hyalin. Un morceau de cristal, de cristal de roche. Cristal d Islande. ⇒ spath. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • hémi- — ♦ Élément, du gr. hêmi « à moitié ». ● hémi Préfixe, du grec hêmi , à demi, à moitié. hémi élément, du gr. hêmi, à moitié . ⇒HÉMI( ), (HÉMI, HÉMI ) préf. Préf. tiré de l élém. gr. « à moitié », toujours vivant, servant à former des adj. et des… …   Encyclopédie Universelle

  • macle — [ makl ] n. f. • 1298 mascle; probablt germ. °maskila, de °maska;cf. all. Masche « maille » 1 ♦ Blas. Meuble de l écu, formé d un losange percé à jour en son milieu par un losange plus petit. 2 ♦ (1690) Cristallogr., minér. Édifice cristallin… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.